Les modalités d'hospitalisation ?

Hospitalisation_chambre
L'hospitalisation libre

Votre hospitalisation peut être programmée, hors de toute situation d’urgence sur orientation de votre médecin traitant ou de votre psychiatre référent. Il fera alors le lien avec les unités de soins du secteur afin de valider la pertinence de cette hospitalisation et de planifier votre admission.

Les soins libres sont la règle et le consentement de la personne malade doit toujours être recherché, si son état de santé le permet.

L'hospitalisation sous contrainte

Une hospitalisation ou des soins contraints peuvent être imposés si :

  • la présence de troubles mentaux ;
  • rendant impossible le consentement de la personne aux soins ou son maintien dans le temps. 
  • L’état de santé de la personne nécessite de soins immédiats et une surveillance médicale constante ou régulière. 

En cas d'urgence, consulter nos espaces :

Les types d'hospitalisation

Equipe - JDS
L’hospitalisation à temps complet

Les unités d’hospitalisation accueillent des patients dont l’état de santé nécessite des soins intensifs et une surveillance médicale constante.

Pour les patients adultes, le séjour  peut se dérouler dans différents types d’unités d’hospitalisation :

  • Les unités d’admission (UA) accueillent des patients présentant une pathologie psychiatrique aiguë nécessitant, pour un temps limité, des soins et une surveillance médicale constant.
  • Les unités de soins de suite et de réhabilitation (USR) accueillent des patients présentant une pathologie subaiguë ou chronique nécessitant le maintien en hospitalisation et permettent de préparer le retour à une vie autonome en milieu ordinaire ou protégé.
  • Le service d’hospitalisation à domicile : Psydom.
L’ hospitalisation de jour

L’Hospitalisation de jour permet d’accéder à des soins personnalisés soutenus dans des structures situées en dehors du site hospitalier principal. Les séjours s'organisent sous forme d'une à plusieurs demi-journées par semaine, en fonction du projet de soins. Le patient rentre chez lui le soir.

L’hospitalisation de jour peut succéder à un temps d’hospitalisation continue plus ou moins long. Elle contribue alors à la consolidation thérapeutique et permet de définir des objectifs visant à la réhabilitation et à la réinsertion de la personne malade.

L'hospitalisation de jour peut également constituer une alternative à l'hospitalisation à temps complet, en facilitant le maintien de la personne suivie dans son milieu de vie.

 

L'hospitalisation du patient mineur

Adolescent_blocrouge

Pour l'enfant et l'adolescent, l'hospitalisation de jour est, le plus souvent, privilégiée.

Cependant, une hospitalisation à temps complet peut parfois s'avérer nécessaire. L'établissement dispose de deux unités spécialisées en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent :

L'hospitalisation à temps complet des mineurs âgés de 16 à 18 ans pourra se faire en fonction de leurs besoins et de l'existence ou non d'un parcours de soins antérieur, dans une unité de psychiatrie pour adultes ou dans une unité de psychiatrie pour enfants et adolescents ou dans une unité spécialisée : le pavillon d'admission pour jeunes adultes (16-25 ans).

L'hospitalisation peut également se faire au sein d'une unité d'hospitalisation rattachée aux autres autres secteurs de psychiatrie publique du département (ARSEAA,  pôle guidance infantile -  CHU, service universitaire de psychiatrie de l'enfant ou de l'adolescent SUPEA), ou dans le secteur privé.