Accueil >Être hospitalisé >Les formalités administratives >L'hospitalisation d'un enfant

L'hospitalisation d'un enfant

Les modalités d’hospitalisation pour les enfants

Afin d’établir le dossier administratif de votre enfant et de vous éviter une demande de paiement, merci de présenter au personnel les pièces justificatives suivantes :

  • Votre Carte Vitale ou l’attestation délivrée par votre Caisse primaire d’assurance maladie prouvant l’ouverture des droits pour l’année en cours.
  • Une carte d’affiliation à une mutuelle indiquant votre numéro d’adhérent ainsi que le nom et l’adresse de l’organisme.
  • Le cas échéant, une attestation CMU complémentaire ou à défaut une attestation de versement du RMI.

Dans le cas d’une hospitalisation

  • Le tarif journalier est pris en charge conjointement par votre organisme d’affiliation et votre mutuelle ou la CMU.
  • Le forfait hospitalier se rajoute au tarif journalier dans le cas d’une hospitalisation continue : il correspond à la participation des parents aux frais non médicaux et peut être pris en charge par certaines mutuelles.
  • Si votre enfant bénéficie d’une Allocation d‘éducations spéciale (AES), il est exonéré du forfait journalier. N’oubliez pas de présenter les pièces justificatives.
     

Hospitalisation à l’Unité de crise et d’hospitalisation pour adolescents (UCHA)

Adolescent

L'accueil personnalisé est réalisé par un infirmier ou un éducateur, qui présente la structure et le règlement intérieur à l’adolescent et à sa famille.
Une période d’observation de 48h a lieu, durant laquelle l’adolescent n’a pas de contact avec l’extérieur (absence de visite, d’appel téléphonique et de sortie).
Des consultations régulières avec le psychiatre et la psychologue chargés du suivi de l’adolescent ont lieu tout au long de l’hospitalisation.
L’équipe éducative et infirmière proposent des entretiens quotidiens ainsi que des activités thérapeutiques.
Des réunions d’informations sont assurées par des intervenants extérieurs sur les conduites à risque.
L’assistante sociale rencontre les familles.
Des rencontres pluridisciplinaires ont lieu avec les partenaires médico-sociaux intervenant dans la prise en charge de l’adolescent.


Un projet de sortie est établi après amélioration des troubles, avec retour dans le milieu familial, ou orientation dans une structure adaptée à l’adolescent.